soutien

7 organisations ouvrent un "hub humanitaire" pour les migrants à Bruxelles - CP

Dès aujourd'hui, 7 organisations, ainsi que la Commission d'Aide juridique française de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles, s’associent pour répondre de façon simple et lisible aux besoins des migrants présents à Bruxelles. Elles mettent en place un "hub humanitaire" où chaque organisation interviendra selon ses spécificités. L’objectif : un espace sanctuarisé où femmes, hommes et enfants trouveront tout ce dont ils ont besoin (nourriture, soins de santé, accompagnement psychologique, informations, conseils juridiques de première ligne par des avocats du barreau de Bruxelles, etc.)

Médecins du Monde, Oxfam-Solidarité, le CIRÉ, Vluchtelingenwerk Vlaanderen, la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, Médecins Sans Frontières, la Croix-Rouge de Belgique et la Commission d'Aide juridique française de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles ont annoncé ce vendredi l'ouverture de leur "hub humanitaire", destiné à offrir un espace sanctuarisé aux migrants présents dans la capitale.

"La société civile demande depuis des mois que soit créé un centre d'accueil et d'orientation, en vain," expliquent les organisations.

Entre-temps, ce sont les associations et les citoyens qui se mobilisent pour répondre aux besoins de base des migrants présents à Bruxelles. Depuis septembre, nous intensifions déjà notre action. Aujourd'hui, nous passons à un autre niveau encore.

Les organisations ont donc décidé de combiner leurs efforts, dans un souci de cohérence et d'efficacité. « Ces femmes, ces hommes et enfants que l'on dénomme 'migrants' n'ont pas seulement besoin de vêtements, de sacs de couchage, ou de soins de santé, ou d'informations, » renchérissent les intervenants. "Nos différents services seront rassemblés dans un seul endroit. Cela veut dire, pour les migrants, moins d'aller-retour et plus de sérénité pour se poser, s'informer et prendre des décisions."

Tous rappellent la situation dramatique dans laquelle se trouvent les migrants dans la capitale : "Ils sont fragiles, abîmés et désorientés. L'absence de la moindre initiative accueillante de la part des autorités publiques a détruit toutes traces d'espoir et de confiance. La situation est complexe pour les migrants, mais aussi pour nos travailleurs et bénévoles. Nous voulons recréer ce lien de confiance. À nos yeux, cela passe par un espace humanitaire."

En mettant en place ce Hub, les organisations savent qu'elles n'apportent qu'une réponse partielle et temporaire aux migrants et à leurs besoins. Elles appellent à la mise en place d'un centre d'accueil et d'orientation à Bruxelles.

Le fonctionnement du "hub humanitaire"

  • Médecins du Monde sera en charge des soins de santé (suivis de grossesses et du dépistage des maladies transmissibles, vaccination, etc.) et des médicaments, ainsi que de l'ouverture du droit à l'aide médicale urgente et des référencements vers les services de santé spécialisés lorsque nécessaire.
  • Oxfam-Solidarité se chargera du rassemblement, du tri et de la distribution de vêtements de seconde main, singulièrement d'hiver, mais aussi d'accessoires comme des sacs de couchages, tapis de sol, couvertures, sacs à dos, téléphones et cartes de recharge.
  • Le CIRÉ assurera l'information juridique et procédurale collective des migrants tant sur les aspects belges que les aspects européens de la procédure d'asile. Il fera aussi le lien avec les avocats actifs dans le cadre de l'aide juridique pour que des consultations individuelles soient assurées.
  • La Commission d'Aide juridique française de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles mettra à disposition des avocats pour assurer une information juridique de première ligne.
  • La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés facilitera la mobilisation de citoyens pour accueillir des migrants dans leur foyer pour les protéger du climat et des intimidations, mais aussi la distribution de nourriture ou de sacs de couchage.
  • La Croix-Rouge de Belgique assurera l'accès à un réseau Wi-Fi et à des bornes de recharge pour les téléphones, ainsi que la diffusion de messages préventifs pour maintenir les liens familiaux. Les demandes de recherche plus spécifiques seront orientées au service "Tracing" de la Croix-Rouge.
  • Médecins Sans Frontières apportera son expertise psychologique auprès des populations migrantes pour permettre une prise en charge médicale aussi complète que possible.
  • Vluchtelingwerk Vlaanderen continuera son action d'information des personnes en ce qui concerne leurs droits, en coopération avec des experts juridiques. Les bénévoles de l'association (comme des interprètes) apporteront leur expertise au Hub humanitaire.

Plus d’informations

Veuillez contacter Sotieta Ngo, directrice générale du CIRÉ via le formulaire de contact

Dernière modification le mardi 10 octobre 2017 10:53