soutien

L’attitude de l’Europe et de ses États membres face aux autorités soudanaises

Des milliers de personnes fuient chaque année leur pays, gouverné par un dictateur ou dévasté par les guerres. Elles essayent d’échapper aux persécutions, aux tortures, aux sévices, aux viols, à l’esclavage ou à d’autres graves violations des droits humains.

Pour ces migrants, rejoindre l’Europe est synonyme de sécurité, de paix, d’une vie meilleure et de respect des droits fondamentaux.


En pratique, l’Europe et ses pays membres n’hésitent pas à renvoyer ces migrants vers leur pays d’origine en collaborant avec les autorités locales, bafouant ainsi le droit d’asile et les normes du droit international.


Cette analyse revient sur la politique d’expulsion des Soudanais menée par la Belgique et ses pays voisins, encouragée par l’Europe.

Découvrez ici cette analyse

pdf L’attitude de l’Europe et de ses États membres face aux autorités soudanaises (349 KB)

Dernière modification le mardi 16 janvier 2018 13:49