soutien

Quarante ans de migrations en une mélodie

Exploiter les données numériques et les retranscrire en musique. C’est le défi que s’est fixé Brian Foo, dont la dernière vidéo retrace l’évolution des flux migratoires dans le monde de 1975 à 2012. Le programmeur informatique et artiste s’est fondé sur des données fournies par l’ONU.

"Au fur et à mesure de la chanson, explique-t-il au magazine Fast Company, le nombre d’instruments augmente et les notes deviennent plus longues, traduisant l’augmentation du nombre de migrants et des distances qu’ils parcourent."

Sur le même principe, Brian Foo était déjà l’auteur de mélodies montrant les inégalités dans le métro new-yorkais ou la pollution à Pékin.

source : Courrier International

Dernière modification le jeudi 23 juillet 2015 11:44