soutien

20 juin, Journée Mondiale du Réfugié - Événement Artistique @ La Tricoterie

Spécial 20 juin, Journée Mondiale du Réfugié - Événement Artistique @ La Tricoterie

Chaque année, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés appelle à commémorer le 20 juin "la force, le courage et la résilience de millions de réfugiés".

A l’occasion de cette "journée mondiale du réfugié", le 20 juin prochain, le CIRÉ organisera un événement artistique qui rassemblera des artistes de diverses disciplines, venu·e·s d'ailleurs, et dans des situations de séjour différentes.

Qu’ils et elles soient réfugié·e·s reconnu·e·s, demandeur·euse·s d'asile, ou sans papiers.

Le contexte international actuel, aux niveaux politique, économique, social, environnemental… appelle à décloisonner les "catégories" - réfugié, migrant, sans-papiers…- par lesquelles on désigne des personnes qui ont été poussées à l’exil par des manifestations différentes d’une même violence globale.
C’est donc la force, le courage et la résilience de millions de personnes qui ont été contraintes de se déraciner, quelles qu’en soient les raisons, que cet événement veut saluer.

L'objectif est aussi de faire connaître le travail d'artistes invisibilisé.e.s par leur situation de séjour ou les difficultés de leur parcours de vie.

Dans cette programmation, le CIRÉ a veillé également à ce que soit représentée une diversité de genre, d’âge, et d’origines.

Il s’agit aussi d’apporter une solidarité concrète et directe à des collectifs et mouvements de solidarité avec des personnes exilées.

Exposition photo : CIRÉ

14 photos couleurs, 42/59 cm (format paysage), de Frédéric Moreau de Bellaing.
Elles illustrent les occupations à Bruxelles de divers collectifs de personnes sans papiers. L’objectif est de montrer qu’une occupation est un lieu d’hébergement et un lieu d’engagement.

Exposition peintures et dessins : Globe Aroma

Jiyed et Yahya Cheikhe : frères jumeaux, ils viennent de Mauritanie et peignent toujours ensemble. Jiyed est détenu au centre fermé de Steenokkerzeele suite à la rafle menée dans les locaux de Globe Aroma lors du vernissage d’une exposition de leurs œuvres, le 9 février dernier.
Plus 6 autres artistes de l’atelier de Globe Aroma, venant du Sénégal, du Soudan, d’Ouzbékistan, du Liban, de Syrie, d’Ukraine.

Soit une vingtaine de toiles au format très divers.

Documentaire radiophonique : "Radio Syria"

Documentaire de création radiophonique, 50 min (1ère partie : "Briser le silence"), français/arabe.
De Maëlle Grand Bossi et Cyril Mossé, atelier Graphoui, 2017.
Prix Scam du documentaire radio 2017.

17 Syriens, tous réfugiés en Belgique.
À travers un processus d’atelier de création, ils livrent les plus marquants de leurs souvenirs, et tracent une fresque où se mêlent révolte, soif de liberté et violence, solidarité, amitié et souffrance, emprisonnement, deuil et exil.
Cette création sonore donne à entendre leurs voix, celles de femmes et hommes du peuple, et affirme que ceux qui viennent d’ailleurs vivent ici, et que ni eux, ni leurs histoires ne nous sont plus étrangers.

Film documentaire : "Roya, fin octobre"

France, 2017, 25 min.
Réalisé par Raphaël Auger, Louis Paul et Loeiz Perreux.
Court-métrage documentaire sur les migrants dans la Vallée de la Roya, ainsi que sur ceux qui leur viennent en aide.
C’est un portrait, un instantané de cette vallée frontalière avec l’Italie, et un regard sur l’histoire de la migration qui s’y déroule depuis quelques années.

Théâtre

"Je rêvais de manger des croissants chaque dimanche", 1h (30 min de spectacle et 30 minutes d’échange avec le public).
Une lecture-spectacle écrite et présentée par des membres de la Voix des Sans-Papiers de Liège et des lectrices publiques de PAC Liège.
Pourquoi partir ? "Partir comme une condamnation. Partir pour retrouver l’espoir." Ils sont des dizaines de milliers à rêver d’une Europe où la vie serait plus douce. "Si j’étais né en Belgique, je serais un grand ingénieur, je peindrais ma maison en vert, je serais fan des Diables rouges…" Mais qu’ont-ils trouvé au bout du périple ? Beaucoup d’interrogations, et peu de réponses. Pendant quelques semaines, des Sans-Papiers de Liège et des citoyens belges ont déroulé ensemble le fil de leurs incertitudes, leurs questions indiscrètes, leurs rêves… De leurs regards croisés est née cette lecture-spectacle parfois drôle, parfois impertinente, émouvante, et souvent interpellante.

  • Mise en lecture : Fabrice Piazza (comédien)
  • Animation de l’atelier d’écriture : Liliane Fanello (journaliste)

Un partenariat de la Régionale PAC de Liège et de la Voix des Sans-Papiers de Liège

Concert : "Le Griot"

La chorale de la Vieille Chéchette (café bouquinerie coopérative, lieu culturel et engagé de St Gilles) ouvrira la partie musicale de la soirée par quelques chansons, 20 min.

"Le Griot" : Gueladio Ba (Mauritanie), guitare, hoddu, voix ; Ananta Roosens (Belgique), violon et trompette ; Bao Cissoko (Sénégal), kora et calebasse.
Quelque part, nous sommes tous des conteurs, des "griots". Dans ce trio, les contes déclinent une myriade de saveurs et l'histoire racontée est multicololore.
Les passeurs d'histoires, ici, sont :

  • Guéladio Ba, chanteur-compositeur-guitariste, découvert par Ali Farka Touré, a joué avec Baaba Maal et bien d'autres. C'est aussi un réfugié originaire de Mauritanie, qui s'est sauvé en prenant un bateau à destination inconnue. Ses histoires, pleines des tourments de la vie sont pourtant universelles : elles parlent à chaque être humain.
  • Bao Sissoko, virtuose de la kora et de la calebasse, est bien connu des scènes belges et internationales. Il est né dans une famille à la riche tradition musicale et a joué avec Baaba Maal, Malick Pathe Sow, Tamala etc.
  • Ananta Roosens est peut-être la moins exotique de la bande puisqu'elle est née à Anvers. Pourtant, elle joue les musiques traditionnelles de plusieurs pays (notamment d'Argentine) et s'aventure dans les voyages infinis que permettent les musiques d'improvisation libre. Elle a pu participer aux tournées de Gotan Project et d'Ibrahim Ferrer, elle a créé le groupe La Sieste du dromadaire et collabore en ce moment avec Benjamin Sauzereau, Lynn Cassiers, Oba Loba, Fnussjen et d'autres.

Restauration solidaire

Le CollectActif, collectif de personnes sans papiers, proposera une petite restauration.
L’argent qu’ils récolteront les aidera directement.

Lieu

La Tricoterie – Fabrique de liens
158 rue Théodore Verhaegen, B-1060 Bruxelles (Saint-Gilles)
tricoterie.be

Horaires

Ouverture à 18h30, fermeture 23h.

  • Les expositions sont accessibles toute la soirée
  • Le documentaire radiophonique sera en écoute à 19h
  • Le film documentaire sera projeté en boucle toute la soirée
  • La pièce sera représentée à 20h
  • Le concert débutera à 21h

Entrée

Les entrées seront intégralement versées au mouvement des sans-papiers.

Prix minimal suggéré de 7 euros pour celles et ceux qui le peuvent.

Prix solidaire libre si vous souhaitez contribuer plus !

Affiche et flyer

pdf Affiche - Journée Mondiale du Refugié 2018 (2.26 MB)

pdf Flyer - Journée Mondiale du Refugié 2018 (453 KB)

Dernière modification le mardi 12 juin 2018 14:52