soutien

La solidarité n’est pas un crime! Mobilisation citoyenne ce 25 février au Parc Maximilien

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés organise une mobilisation citoyenne ce dimanche 25 février, de 14h à 17h au Parc Maximilien, pour s'opposer au projet de loi permettant les rafles à domicile chez les citoyens solidaires.

Après la politique de ‘opkuisen’ (nettoyage) du gouvernement dans le parc Maximilien et le renvoi de réfugiés au Soudan malgré le risque de torture, le gouvernement fédéral souhaite à présent légaliser les rafles à domicile, y compris chez les citoyens qui hébergent les migrants pour éviter qu’ils ne doivent dormir dehors. Il s’agit là d’une attaque envers nos valeurs fondamentales mais aussi envers le travail formidable des citoyens hébergeurs réunis au sein de la Plateforme Citoyenne de soutien aux refugiés du Parc Maximilien.

Le gouvernement tente de diviser les gens en criminalisant les personnes qui fuient les guerres, la répression, la misère, le racisme, le sexisme, l’homophobie, la trans-phobie, les conséquences du changement climatique ... en les présentant comme une menace terroriste ou une menace pour la sécurité sociale. Alors que le "coût" des réfugiés ne représente pourtant que 0.2 % du budget de la sécurité sociale, nous pensons qu’il ne s’agit là que d’une énième tentative de creuser un peu plus le clivage entre les défenseurs d’un accueil humain et les représentants d’une politique migratoire ferme ou fermée.

Le 13 janvier, nous étions déjà 8.000 dans les rues pour réclamer la démission de Theo Francken et dénoncer les expulsions de Soudanais (victimes de torture à leur retour). Dimanche 21 janvier, en à peine 2 jours, nous étions plus de 3000 à former une chaîne “humaine mais ferme” pour nous opposer à une grande opération policière. La police n’a pas approché les lieux et nous avons prouvé que la mobilisation des citoyens (avec ou sans-papiers) est plus forte.

Pour toutes ces raisons nous allons une nouvelle fois nous exprimer et manifester notre colère contre la politique du gouvernement qui traite les migrants comme des criminels et menace les droits fondamentaux de tous !

Le dimanche 25 février à 14h00 au Parc Maximilien, soyons encore plus nombreux !

Participez à l'événement sur Facebook !

Dernière modification le vendredi 23 février 2018 14:52