soutien

Steenrock 2017: faites de la musique, pas des centres fermés !

Steenrock 2017: faites de la musique, pas des centres fermés !

La septième édition du Steenrock aura lieu ce samedi 6 mai 2017 devant les grilles du centre fermé 127bis. Mêlant art et solidarité, ce festival militant célèbre le droit à la liberté pour tous ceux qui aspirent à une vie meilleure et réclame la suppression des centres fermés pour étrangers et l’arrêt des expulsions.

Multiplication des murs, expulsions d'étranger.e.s, lois liberticides, répression de la solidarité, violence xénophobe : voici l'Europe d'aujourd'hui, l'Europe qui fête ses 60 ans en célébrant des valeurs que ses gouvernants piétinent au quotidien, l'Europe qui ose critiquer les politiques de Trump alors qu'elles ne sont que le reflet de ses propres politiques.

L'Europe où les états torturent psychologiquement et physiquement les demandeurs d'asile déboutés pour les forcer à partir. Où les violences policières sont impunies, les droits fondamentaux réduits à une suite de mots creux. Où la migration n'est plus présentée seulement comme un crime, mais comme un début de terrorisme. L'amalgame règne, nourri de racisme.

La Belgique, en ligne avec ces tendances européennes, se démarque toutefois grâce à son secrétaire d’état à l’asile et à la migration et à son inhumanité décomplexée, un homme capable d’exulter parce qu'il ne doit pas délivrer un visa humanitaire à une famille syrienne. Francken a annoncé la création d’au moins 400 places supplémentaires en centre fermé d’ici 2019/2020 (même s’il rêve de 1.000 nouvelles places). Soutenu par la Commission européenne (mais critiqué par le Médiateur fédéral belge), il souhaite recommencer à enfermer des familles avec enfants. Et comme le directeur de Frontex, il accuse les ONG de complicité avec les passeurs de migrants. Dans quel monde vit-il, serions-nous tentés de nous demander. Mais une autre question presse: comment réagir à ce personnage sinistre, à ses homologues européens et à leurs politiques mortelles?

"La lutte des sans-papiers est la lutte pour les droits civiques la plus importante de notre époque”, a dit Angela Davis. Alors luttons, soutenons les sans-papiers et réclamons pour toutes et tous la liberté de circulation et d’installation, qui pour beaucoup est aussi la liberté de survivre.

Programme et informations pratiques

Samedi 6 mai 2017, devant le centre fermé 127bis de Steenokkerzeel

  • 13:30
    Rendez-vous à la gare de Nossegem
  • 13:30 – 14:00 
    Marche vers le centre 127bis
  • 14:00 – 18:00
    Concerts et spectacles gratuits de René Binamé, El Haqed, Jaune Toujours, Super Showman et Noé
    Interventions des collectifs de sans-papiers, visite parlementaire, prises de paroles...
    Boissons et nourriture disponibles à prix modiques
    Animations pour enfants: maquillage, coloriages, ateliers Foire aux Savoir-Faire...
    Stands d’informations

Cliquez ici pour consulter le programme complet et les informations pratiques relatives au Steenrock 2017.

Retrouvez également le Steenrock 2017 sur Facebook.

Vous pouvez soutenir financièrement le Steenrock 2017 en participant à la campagne de crowdfunding lancée sur la plateforme Growfunding. L’argent récolté servira à louer les bus qui permettront aux militant.e.s sans-papiers de Bruxelles et de Liège de rejoindre le Steenrock.

Né en 2010 à l’initiative de la CRER (Coordination contre les rafles et les expulsions et pour la régularisation), le Steenrock est un "manifestival" de musique organisé devant le centre fermé 127bis à Steenokkerzeel, situé à 10 km de Bruxelles. L’idée est simple : mêler art et solidarité pour amener un maximum de monde devant les grilles d’un centre fermé et dénoncer ensemble l’existence de ces prisons. Cet événement est organisé par la CRER, Bruxelles Laïque, le SCI-Projets Internationaux, le PAC - Présences et Action Culturelles et le Collectief Cursief, avec le soutien de : Picardie Laïque, Mrax, Ciré, Siréas, Croise Regard, CNCD 11.11.11, Le Monde des Possibles, Kairos, Amitiés Sans Frontières, PTB, FGTB, Jeunes FGTB, CSC, Ecolo, Ecolo Liège, Foire aux Savoir-Faire, Collectiv-A, UPJB, Coluxam, Progress Lawyers Network.

En savoir plus

Les associations de défense des droits des étrangers (Caritas international, le CIRÉ, Jesuit refugee service, la Ligue des droits de l’Homme, le MRAX et Vluchtelingenwerk Vlaanderen) ont publié en décembre 2016 un état des lieux des centres fermés en Belgique. Le constat est très clair: la détention administrative porte atteinte aux droits et à la dignité humaine.

Découvrez le rapport "Centres fermés pour étrangers - état des lieux" :

pdf État des lieux des centres fermés - décembre 2016 (4.45 MB)

Dernière modification le vendredi 05 mai 2017 13:33