soutien

Les Centres Fermés

Les Centres Fermés

La détention administrative existe en Belgique depuis 1988. Loin des regards, à l’abri des réactions de la société civile qui n’y a un accès que très restreint, des milliers d’hommes et de femmes sont chaque année détenus en centres fermés.

Dans ces centres de détention, dont la dimension carcérale a maintes fois été dénoncée, sont reléguées des personnes étrangères n’ayant pour la plupart commis aucun crime. Dépourvues des documents nécessaires pour rester légalement en Belgique, on les enferme des jours, des semaines, voire des mois durant pour organiser leur expulsion ou pour examiner leur demande d’asile.

L’invisibilité et l’inaccessibilité de ces lieux empêche leur nécessaire contrôle démocratique. Ils posent question en termes de respect des droits et des procédures mais aussi en termes de dignité humaine.

Ces dernières années, la détention est devenue la pierre angulaire de la politique migratoire belge. Sous couvert de vouloir lutter contre la criminalité et le terrorisme, le Secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Theo Francken, a annoncé en mai 2017 que le gouvernement comptait construire trois nouveaux centres fermés d’ici 2021, doublant ainsi la capacité de détention de la Belgique. En parallèle, le gouvernement fédéral prévoit de construire des unités de détention pour les familles avec enfants en séjour irrégulier, ce qui constitue un dramatique retour en arrière étant donné que la Belgique n’enfermait plus d’enfants depuis 2008, suite à plusieurs condamnations par la Cour européenne des droits de l’Homme.

Les centres fermés sont l’illustration la plus flagrante et en même temps la plus invisible de cette politique sécuritaire, compte tenu du manque criant de transparence et de contrôle démocratique qui entoure ces lieux. Par cette brochure, le CIRÉ souhaite rendre un peu plus visibles les centres fermés, maintenus dans l’ombre, loin des regards citoyens.

Découvrez ici la brochure :  pdf Brochure les centres fermés (3.86 MB)

Dernière modification le jeudi 17 août 2017 10:23